AU REVOIR MON AMI

                © D.R.

Laurent Coursault, Dominique Hervé deux amis inséparables.

 

Nous nous sommes rencontrés au début des années 80 et tous les deux amoureux de la photographie nous sommes devenus inséparables.

 

Très jeunes, nous étions destinés à une autre profession que celle que nous exercions, Laurent était facteur et Dominique cuisinier. Les premiers pas dans la photographie remontent pour Laurent au petit studio sous l’enseigne “SAROFOT" qu’il gardera toute sa vie. Avec un ami de jeunesse, Guy ISAAC, il fut photographe associé dans la petite commune de la Remuée pendant 2 à 3 ans. Puis, chacun de leur côté, ils prirent leur envol. Laurent décida de s’installer au château de Tancarville pendant quelques années puis par manque de place et avec de nouveaux projets en tête il s’installa et exerça la photographie industrielle au studio photo Sarofot qu’il créa rue Berthelot au Havre. Laurent avec beaucoup d’ambition poursuivit sa carrière en développant la photographie sociale (portrait, mariage) mais cette fois-ci place Oscar Niemeyer. Je tiens à préciser que pendant toute sa carrière Laurent fut un précurseur du numérique sur la place du Havre comme en témoigne aujourd’hui le syndicat des photographes professionnels dont il était Vice-Président. Ainsi, à l’heure du passage de l’argentique au numérique, bon nombre de photographes en France eurent Laurent comme professeur. Si aujourd’hui je peux témoigner de cette période de 40 ans d’images, de rencontres, de joies, c’est que Laurent et moi étions inséparables chacun dans son domaine photographique, lui l’image sociale, moi le reportage. A la retraite, Laurent continua la photographie  pour son plaisir et c’est ainsi qu’il rejoignit la petite équipe de l’association Imagerie Normande. Sur les deux dernières années de sa vie il partagea avec ses amis d’Imagerie Normande, Philippe, Stéphane et moi-même, son savoir faire et consacra une partie de son temps à deux grandes expositions “Le mouvement à travers les âges » (2019) une exposition toujours d’actualité dans les jardins de l’EHPAD de la Belle Etoile à Montivilliers, la deuxième en 2020 avec une série de portraits au Centre Social de cette même ville sur le thème Portraits de Bénévoles. Cette dernière exposition fut réalisée en studio et en noir et blanc le 31 janvier 2020 et fut présentée au public en septembre de la même année peu de temps avant son décès.

Ses ami (e) s photographes, ses copains, sa famille auront le plaisir de vous présenter dans les prochains mois son travail à travers sa passion pour la photographie.

 


Notre ami et regretté Laurent est décédé le 9 octobre 2020

 


JEU CONCOURS GRATUIT 2020

LES GAGNANTS & REMERCIEMENTS

Se verront recevoir un livre pour le premier prix : Sylvie ROPIQUET - Régis DAVID - Didier Forestier - Catherine GUIGNERY - Jean-Marie HURE - Pierre MICHAUX -Ludovic GRUCHY - Marysse LEMÉE - Bruno HERVÉ - Pierre DURAND - Marc LECACHEUR - Véronique ROUSSEL - Monique HURE - M.Mme Patrick LAIR.

Se verront recevoir un livre pour leur  participation active journalière : 

Lucette GAND - Liliane CHEVALIER - 

 

 

 Je tiens à vous remercier chaleureusement de votre participation et n'oubliez pas de suivre de temps en temps mon site et mon actualité avec de nouvelles images. Merci à vous tous et portez-vous bien. D.H.


EMISSION DE RADIO

Radio Vallée de la Lézarde, émission "Photo on en parle". Mes invités l'Atelier IMAJEU de MAROMME, Florence Lelièvre, Christian Bleuzeville, Pierre Olingue.

Emission que vous pouvez réécouter en podcast.

21 décembre 2019

©Laurent COURSAULT - ©Cyrille MICHEL


EMISSION DE RADIO

 

 

 

 

Radio Vallée de la Lézarde, émission "Photo on en parle". Mes invités fécampois, Peggy Lemaréchal, Esther Lahrach, Régis David.

Emission que vous pouvez réécouter en podcast.


https://www.radio-rvl.fr/th%C3%A9matiques/photo-on-en-parle/

28 septembre 2019

©Photos Cyrille MICHEL


LES YEUX D'ELSA

Septembre 2019


JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE 2019

La Batterie de Dollemard sur la commune de Sainte Adresse (76310) a accueilli les 21 et 22 septembre 2019 une exposition et une installation des photographies de l'association IMAGERIE NORMANDE ayant pour thème "Au Coeur de la Batterie".

De peur d'une invasion anglaise, la Batterie fut construite en 1893. Ce lieu sans histoire trouva une destinée en 1940 avec l'invasion allemande qui construisit le "Mur de l'Atlantique". La Batterie servit de lieu de stockage en munitions. Abandonnée et restaurée par l'association REMEMBER,  c'est l'association Aquacaux qui occupe les lieux aujourd'hui.

 


LE MOUVEMENT À TRAVERS LES ÂGES

"Un engagement social"


Avril 2019